Accès Libre: un projet de mobilité urbaine présenté par la STS, l’UQAC et le MAGE-UQAC

La Société de transport du Saguenay (STS), l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et le […]

La Société de transport du Saguenay (STS), l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et le Mouvement des Associations Générales Étudiantes de l’Université du Québec à Chicoutimi (MAGE-UQAC) ont présenté les grandes lignes du projet de mobilité urbaine Accès Libre, en présence de la mairesse de Saguenay, Mme Josée Néron. Ce projet, élaboré avec l’institution universitaire et ses étudiantes et ses étudiants, marque le coup d’envoi d’un nouveau mouvement en matière de transport collectif actif à Saguenay.

Accès Libre, c’est 5 initiatives et 1 dénominateur commun : la mobilité durable
Le projet évolutif Accès Libre s’articule notamment autour d’une nouvelle ligne directe sur le boulevard Talbot en direction du centre-ville qui visitera l’UQAC, le CIUSSS, le Cégep de Chicoutimi et plusieurs autres institutions. Cette ligne directe offrira une fréquence rehaussée aux heures de pointe avec des passages aux 10 à 15 minutes, en plus de transiter vers une toute nouvelle station intermodale qui sera construite à l’UQAC. L’Université deviendra ainsi une plaque tournante, un véritable « hub » dédié aux services de transport collectif. En effet, la nouvelle station UQAC accueillera un nouveau carrefour dédié aux transports actifs, un lieu de rencontre ouvert aux étudiantes et étudiants ainsi qu’à la population, en plus d’un système d’auto-partage avec vélos et voitures électriques. Le projet Accès Libre proposera également des stationnements incitatifs au cœur des arrondissements pour faciliter l’accès à la ligne directe ainsi que des navettes gratuites pour les étudiantes et étudiants à l’occasion des partys universitaires.

Accès Libre a pour objectifs de faciliter l’accès au campus et à toute sa gamme de services, de bonifier l’expérience des usagers et de se démarquer par une approche environnementale visant à diminuer les gaz à effet de serre. Le projet offre un accès complet et illimité aux services de la STS à l’ensemble des étudiantes et étudiants de l’UQAC grâce à une cotisation de 40$ trimestrielle prélevée sur les frais de scolarité.

Saguenay, ville inspirante
Par ce projet, la STS pose ainsi un geste concret afin de faire de Saguenay une ville inspirante, tournée vers le savoir, l’innovation et les pratiques d’avenir. Dans ce contexte, le désir premier de la STS est de proposer un projet évolutif et flexible, développé en étroite collaboration avec la communauté étudiante de l’UQAC. La STS ira d’ailleurs présenter le projet et recueillir les commentaires lors d’une journée Accès Libre, qui se tiendra sur le campus de l’UQAC le 31 janvier prochain. Les étudiantes et les étudiants pourront ensuite se prononcer sur la question de la cotisation trimestrielle à l’occasion d’un référendum prévu les 14 et 15 février, référendum qui leur permettra de donner un élan d’envergure à l’ensemble du projet. La communauté universitaire, les usagers et l’ensemble des partenaires de la STS sont également invités à formuler leurs questions, suggestions et commentaires par courriel à acceslibre@stsaguenay.com.

STS : un virage vers de nouvelles habitudes de mobilité
Accès Libre s’inscrit dans la volonté de la STS d’affiner, au cours de l’année qui s’amorce, son offre de services afin de mieux répondre aux besoins de ses usagers tout en composant avec les défis posés par le vaste territoire qu’elle dessert.


PHOTO
Marc Pettersen, président du conseil d’administration de la Société de transport de Saguenay, Josée Néron, mairesse de Saguenay, Nicole Bouchard, rectrice de l’UQAC, Mathieu Cox, président MAGE-UQAC, et Jean-Luc Roberge, Directeur général, Société de transport du Saguenay
©Denis Blackburn