Des étudiants de l’UQAC de retour du Sénégal

Sous la supervision de la professeure Marie Fall, 18 étudiants de l’UQAC inscrits aux programmes […]

Sous la supervision de la professeure Marie Fall, 18 étudiants de l’UQAC inscrits aux programmes de physiothérapie, génie électrique, géographie et coopération internationale ont réalisé des stages en coopération internationale au Sénégal du 8 mai au 15 juillet derniers. Ces stages se sont déroulés dans le cadre de deux cours : Stage en coopération internationale (4COP333) et Projet ou stage en coopération internationale (4COP580).

Les étudiants en physiothérapie ont mené un projet pilote dans les villages de Dionewar et Niodior au Sénégal afin de développer certaines des compétences de futurs physiothérapeutes et d’en apprendre davantage sur une nouvelle culture. Plusieurs mandats ont été réalisés dans les deux villages sénégalais, dont la promotion de la santé et la sensibilisation aux saines habitudes de vie dans les établissements d’enseignement et auprès des centres de transformation des produits de la mer.

L’étudiant en génie électrique, après avoir visité les bâtiments communautaires, les centres de transformation des produits halieutiques, la mairie, le poste de santé, le centre d’élevage de poussins, les lycées, la préfecture et la case des tout-petits, a réalisé un état de situation et a remis en fonction certains systèmes électriques défectueux. De plus, il a réalisé un portrait des trois centres de transformation des produits halieutiques financés par la coopération canadienne et présentant les problématiques liées à la maintenance des équipements électriques ainsi que des pistes de solutions.

L’étudiant en géographie a assuré la coordination du stage au Sénégal. Son mandat était de veiller à la bonne marche des activités professionnelles, aux relations avec les intervenants, à la tenue de rencontres ponctuelles de coordination avec les stagiaires et à l’accompagnement des stagiaires sur les divers plateaux d’activités. Il a également réalisé une offre de cours d’initiation à la langue anglaise à une classe de 6e année de l’école primaire de Dionewar et une offre d’expertise agronomique à un groupe d’intérêt économique composé des femmes de Dionewar.

L’étudiante en coopération internationale a réalisé une recherche biographique sur Fatou Sarr, une femme leader des îles du Saloum. Il s’agissait de rassembler le plus d’éléments sur sa vie, son implication dans le milieu, son leadership auprès des groupes de femmes ainsi que ses implications au national et à l’international afin de réaliser sa biographie. Pour cela, l’étudiante a suivi madame Sarr dans chacun de ses voyages et chacune de ses réunions dans le pays afin de mieux comprendre le leadership qu’elle exerce dans son entourage. Elle a réalisé des entrevues avec elle et son entourage afin de documenter son parcours de vie. Au terme du stage, plus de 20 heures d’entrevues ont été réalisées avec madame Sarr et une cinquantaine de photos ont été prises. Des photos de son enfance et 20 témoignages ont également été recueillis.

Toutes ces réalisations seront présentées dans le cadre des Journées québécoises de la solidarité internationale, qui auront lieu du 9 au 18 novembre prochain.

Pour en savoir plus sur les projets réalisés par les étudiants, consultez le site Web du Laboratoire d’études et de recherches appliquées sur l’Afrique (LÉRAA).

Photo : Arianne Morin, Audrey Viens, Benjamin Paré, Claudia Lavoie, Dany Lamoureux, Émilie Martel, Ève Fillion, Laurie Pouliot, Lydiane Lauzier, Marie-Anne Dufour, Rachel Côté, Rachel Guérard, Rachel Mailhot, Samuel Claveau et Simon Desbiens, étudiants en physiothérapie; Vincent Gagnon, étudiant en génie électrique; Mario Gagné, étudiant en géographie; et Noémie Boulanger, étudiante en coopération internationale