Deuxième édition du Colloque sur la persévérance et la réussite scolaires chez les Premiers Peuples

Saguenay, le 14 octobre 2015 – Le Centre des Premières Nations Nikanite de l’UQAC en […]

Saguenay, le 14 octobre 2015 – Le Centre des Premières Nations Nikanite de l’UQAC en collaboration avec le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Rio Tinto Alcan présentent la deuxième édition du Colloque sur la persévérance et la réussite scolaires chez les Premiers Peuples, qui se déroule du 14 au 16 octobre 2015 à l’hôtel Le Montagnais.

À l’occasion de la cérémonie d’ouverture de l’évènement, plusieurs personnalités ont pris la parole, dont Ghislain Picard, chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, Alexis Ségal, vice-président communications et relations externes chez Rio Tinto Aluminium, ainsi que Gilbert Dominique, chef de la communauté de Mashteuiatsh et président d’honneur du colloque.

Le thème de cette édition, « ce qui se fait dans les écoles », se veut un effort pour connaître et faire connaître les pratiques d’enseignement gagnantes et effectives sur le terrain. Pour l’occasion, Marcelline Picard-Kanapé, personnalité bien en vue du monde de l’éducation et de la politique autochtone, Jasmin Roy, auteur et président d’une fondation luttant contre l’intimidation, et Carole Lévesque, chercheuse et chef de file en ce qui concerne l’éducation autochtone au Québec et au Canada, entretiendront les participants sur des thèmes variés reliés à la persévérance et à la réussite scolaires. En plus de ces conférenciers, ce sont plus d’une centaine de présentateurs, chercheurs, enseignants et intervenants qui gravitent autour de l’éducation des Premiers Peuples, qui offriront leur savoir aux participants du colloque.

Pour le recteur de l’UQAC, Martin Gauthier, le Centre des Premières Nations Nikanite et les projets qu’il met de l’avant permettent à l’établissement d’être un partenaire privilégié dans la poursuite de rêves communs. « Je souhaite que ce deuxième colloque soit un lieu de création et de changements et que les travaux qui en résulteront continuent de paver la route sur laquelle nos étudiants et chercheurs chemineront vers l’atteinte de leurs idéaux, et ce, dans le respect de leurs attentes, de leurs besoins et de leurs réalités », ajoute le recteur.

S’il est vrai que la persévérance et la réussite scolaires sont des enjeux de taille pour la société actuelle, il apparaît clairement qu’elles le sont aussi pour toutes les communautés des Premiers Peuples. Comme l’indique Marco Bacon, directeur du Centre des Premières Nations Nikanite de l’UQAC : « offrir un espace d’échange pour les acteurs du monde de l’éducation devient essentiel pour faire avancer la cause. La mobilisation de ces derniers est tout aussi importante pour la réussite éducative des jeunes autochtones ».

 

- 30 -

 

Source :
Marie-France Audet, technicienne en information
Bureau des affaires publiques
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 2350 ▪ marie-france.audet@uqac.ca

Renseignements :
Marco Bacon, directeur, Centre des Premières Nations Nikanite
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 2324