Entente entre l’UQAC, le CQRDA et le Bureau Amérique du Nord de l’Agence universitaire de la Francophonie pour un projet de formation en ligne en aluminium

Chicoutimi, le 22 avril 2002 – L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et le Centre […]

Chicoutimi, le 22 avril 2002 – L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et le Centre québécois de recherche et de développement de l’aluminium (CQRDA) ont conclu une entente avec le Bureau Amérique du Nord de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), pour la mise sur pied d’une formation en ligne portant sur l’aluminium.

La conclusion de cette entente se traduit par le versement d’une subvention, à l’UQAC et au CQRDA, d’un montant de 320 000 $. Les deux organismes entendent ainsi développer un cours multimédiatisé en ligne exportable, assurant ainsi la mobilité des savoirs et savoir-faire de pointe détenus dans la production et la transformation de l’aluminium.

Ce projet s’inscrit en lien avec la priorité accordée à la formation en ligne par le Bureau Amérique du Nord qui a d’ailleurs reçu, à cet effet, un appui financier du ministère des Finances du Québec. Le gouvernement du Québec accorde une grande importance aux régions ressources et plus spécifiquement à l’identification du Saguenay dans l’axe de développement de l’aluminium.

Monsieur Lucien Gendron, directeur général du CQRDA s’est montré très enthousiaste par ce projet « S’employant depuis plusieurs années au développement de l’industrie de l’aluminum, l’UQAC et le CQRDA ne peuvent que féliciter l’AUF pour cette initiative. Afin d’assurer la pertinence scientifique et technique des contenus élaborés, nous comptons nous appuyer sur la force du réseau aluminium que nous avons développé au cours de la dernière décennie. D’un autre côté, il nous faut garder à l’esprit que nous retrouvons au sein de l’UQAC trois chaires de recherche consacrées à l’aluminium. Pour une université de taille modeste, la présence de trois chaires dédiées à une même industrie est un phénomène rare. »

Le projet se divisera en deux phases, soit un cours pilote livrable en juin prochain, intitulé « Initiation au procédé de fabrication de l’aluminium », et un module de formation beaucoup plus spécialisé et approfondi portant sur la transformation de l’aluminium.

La mise en place d’un tel projet vise à doter l’industrie de l’aluminium d’un outil lui permettant d’améliorer son efficacité par le développement d’un lieu commun d’échanges d’informations et d’expertises.

De plus, pour élargir la portée du projet, le Bureau Amérique du Nord a proposé à l’UQAC de dégager une somme de 10 000 dollars du budget afin de permettre à deux de ses étudiants de faire un stage, en relation avec le projet, dans un pays du Sud. Les modalités de ces stages sont à déterminer.

Le Bureau Amérique du Nord parraine plusieurs projets de formation en ligne émanant des scientifiques francophones de son territoire, en partenariat avec les secteurs public et privé. Ces projets ont pour but de favoriser l’échange et le transfert d’expertise et de savoir-faire avec, notamment, des établissements d’enseignement des pays du Sud.

- 30 -

Pour renseignements :
Isabel Auclair
Chargée de projets
Centre québécois de recherche et de développement de l’aluminium
(418) 545-5520

Source :
Jean Wauthier, directeur
Service des affaires publiques
Téléphone : (418) 545-5011, poste 5006
Télécopieur : (418) 545-5012
Jean_ Wauthier@uqac.ca