Financement d’envergure pour un projet du LIMA

Un projet du Laboratoire international des matériaux antigivre (LIMA) de l’UQAC a récemment obtenu un […]

Un projet du Laboratoire international des matériaux antigivre (LIMA) de l’UQAC a récemment obtenu un important financement de la part du Consortium de recherche et d’innovation en aérospatiale au Québec et au Canada (CRIAQ-CARIC). C’est en effet grâce à un soutien global de près de 700 000 $, incluant également la participation financière du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), de certaines entreprises de l’industrie et du Conseil national de la recherche du Canada (CNRC), que l’équipe pourra tester deux stratégies de dégivrage des pales des petits hélicoptères.

Au cours des trois prochaines années, les professeurs Jean Perron, Mohand Ouhrouche, Caroline Laforte et Jean-Louis Laforte pourront ainsi compter sur l’appui financier des leurs partenaires, mais également sur la participation de l’industrie et de celle de leurs collaborateurs : nommons à ce titre les professeurs coappliquants Ke Wu (Polytechnique Montréal) et François Morency (ÉTS) ainsi que le personnel du LIMA.

Toute l’équipe aura ainsi la chance de poursuivre les recherches du LIMA sur l’utilisation de deux types de technologies : les matériaux glaciophobes – en d’autres termes, qui n’aiment pas la glace –, et des actionneurs piézoélectriques qui, lorsqu’un courant électrique leur est induit, ont la propriété d’émettre une vibration pour casser la glace.

Pour plus de détails sur le LIMA, consultez le site Web du Laboratoire.

Photo : Échantillons glacés utilisés pour évaluer le caractère glaciophobe des différents matériaux
© LIMA