Forum gouvernance jeunesse 2017

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Saguenay, le 15 mars 2017 – Le Forum gouvernance jeunesse 2017 aura […]

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Saguenay, le 15 mars 2017 – Le Forum gouvernance jeunesse 2017 aura lieu demain, le jeudi 16 mars, de 8 h à 16 h 30, à l’Université du Québec à Chicoutimi. Plus d’une centaine de jeunes sont attendus. Le Centre des Premières Nations Nikanite de l’UQAC, le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec ainsi qu’Affaires autochtones et du Nord Canada sont fiers de présenter ce Forum qui pourra éclairer les jeunes Autochtones de 15 à 24 ans sur la façon de participer aux prises de décision qui les concernent. La promotion des aptitudes qui favorisent une plus forte représentation des intérêts autochtones et une plus grande inclusion sociale sera au cœur des discussions.

La région du Saguenay–Lac-Saint-Jean regroupe des centaines de jeunes des Premières Nations qui pourraient contribuer davantage à son développement socioéconomique. Un forum jeunesse portant sur la gouvernance constitue une excellente occasion de mettre de l’avant les enjeux des jeunes Autochtones en milieu urbain et des pistes de solution. La mobilisation de jeunes leadeurs autochtones de la région permettra de favoriser leur participation à l’économie et leur intégration sociale, de les impliquer dans les services qui leur sont offerts en ville en plus de leur permettre de prendre connaissance des moyens de participer aux processus décisionnels qui touchent les Premières Nations en milieu urbain.

Le Forum gouvernance jeunesse 2017 se déroulera sous la présidence d’honneur de monsieur Gilbert Dominique, chef des Pekuakamiulnuatsh. Des conférenciers autochtones de divers milieux sauront inspirer les jeunes participants tout au long de la journée : monsieur Alexandre Bacon, conseiller en gouvernance autochtone; madame Eva Ottawa, avocate; monsieur Constant Awashish, grand chef du Conseil de la nation atikamekw; ainsi que madame Jennifer O’Bomsawin, porte-parole du Réseau jeunesse des Premières Nations. Notons également la présence de madame Tania Sirois, directrice du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec, qui prononcera le mot de clôture.

 -30-

Source :
Marie-France Audet, agente d’information
Service des communications et des relations publiques
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 2274 ▪ marie-france.audet@uqac.ca

Renseignements :
Annik Gill, coordonnatrice du projet Partenariats urbains
Centre des Premières Nations Nikanite
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 5263 ▪ annik.gill@uqac.ca