Khadiyatoulah Fall publie

Variations de la perception catégorielle: enjeux énonciatifs et interculturels

Énonciation et forme du sens

Aprés avoir publié en mai dernier aux Presses universitaires de Limoges (PULIM) et aux Presses de l’Université Laval (PUL) l’ouvrage Énonciation et forme du sens, le professeur Khadiyatoulah Fall, professeur au Département des arts et lettres de l’UQAC, a fait paraître, en août 2002, aux Presses de l’Université Laval (Collection Intercultures), en collaboration avec Daniel Simeoni et Betote Doumbe, un deuxiéme livre intitulé Variations de la perception catégorielle: enjeux énonciatifs et interculturels.

Selon M. Fall, ces deux ouvrages sont de natures fondamentale et appliquée. Fondamentale puisqu’ils présentent, comme il le dit dans l’avant propos du deuxième ouvrage, les propositions théoriques et méthodologiques qui particularisent son approche en analyse du discours et en sémantique au Québec et au Canada. Appliquée puisque les analyses conçoivent l’analyse du discours et la sémantique comme interpellées par la demande sociale et culturelle et comme contraintes par cette obligation à redéfinir leurs territoires intellectuels. L’enjeu de ces analyses est d’intervenir sur des problématiques de sens à caractère stratégique et d’accompagner l’invention et la diffusion des sens.

Dans Variations de la perception catégorielle, les auteurs, autour de termes tels: identité, citoyenneté, intégration, être québécois…, observent dans l’interaction et la négociation, le processus de catégorisation à l’oeuvre dans les discours, avec ses espèces, ses étapes, ses variations, ses dilutions, ses gradations, ses intensités. Les auteurs montrent que ces modes multiples de catégorisation, d’appropriation et de désappropriation notionnelles ont des fondements axiologiques et nous apprennent beaucoup sur les convergences, les tensions, les incertitudes culturelles et identitaires à l’intérieur de nos sociétés.