Khadiyatoulah Fall réalise un sondage sur la fête du sacrifice rituel musulman

Khadiyatoulah Fall, professeur au Département des arts et lettres de l’UQAC, titulaire de la Chaire […]

Khadiyatoulah Fall, professeur au Département des arts et lettres de l’UQAC, titulaire de la Chaire d’enseignement et de recherche interethniques et interculturels (CERII) et directeur pour l’UQAC du Centre interuniversitaire d’études sur les lettres, les arts et les traditions (CELAT), consacre ses recherches à la problématique du halal au Québec. Après avoir collaboré en octobre 2012 avec le Journal de Montréal et la firme de sondage Léger Marketing à la réalisation du premier sondage canadien sur les représentations du halal, le professeur Fall vient de réaliser un second sondage sur un autre aspect du halal : la fête du sacrifice rituel musulman, l’Aid el Adha (ou l’Aid el Kébir), aussi appelée fête du mouton.

C’est en raison des difficultés et des tensions que soulève chaque année la célébration de ce rituel que le professeur Fall de la CERII et du CELAT, en collaboration avec le Laboratoire d’anthropologie sociale (CNRS et Collège de France) ainsi que des chercheurs du réseau de l’Université du Québec, a réalisé cette enquête dont a d’ailleurs parlé le journal Le Soleil du 3 novembre dernier.
» Consultez en ligne l’article publié dans le journal Le Soleil.

À surveiller
Dans la foulée de ses récentes recherches, Khadiyatoulah Fall publiera prochainement un ouvrage intitulé Le halal dans tous ses états.

________________________________________________________________________________________

Photo : Khadiyatoulah Fall
Photographe : Denis Blackburn, UQAC
________________________________________________________________________________________