La Boîte Rouge Vif inaugure l’événement itinérant RETOUR-RETURN

C’est dans une ambiance festive que La Boîte Rouge Vif procédait, le mardi 4 octobre […]

C’est dans une ambiance festive que La Boîte Rouge Vif procédait, le mardi 4 octobre dernier, à l’inauguration officielle de l’événement itinérant RETOUR-RETURN. Tenu au musée des Abénakis, à Odanak (Centre-du-Québec), l’événement était aussi l’occasion pour l’organisme de présenter en avant-première le film Indian Time, du réalisateur Carl Morasse.

« L’un des objectifs de RETOUR-RETURN est avant tout de pouvoir exprimer notre reconnaissance envers les membres des Premières Nations et des Inuits qui ont participé à une grande démarche de concertation entre 2010 et 2013 et à la conception d’une grande quantité d’outils de mise en valeur des cultures, démarche récompensée par le Prix du Gouverneur général en 2014 dans le cadre du renouvellement de l’exposition de synthèse et de référence des Musées de la civilisation (Québec) », rappelle Élisabeth Kaine, présidente-directrice générale de la Boîte Rouge Vif et professeure-chercheuse de l’UQAC.

C’est à travers une exposition, des productions audiovisuelles, deux publications, un site Internet et un long métrage que seront mises en valeur la parole et les cultures des Premiers Peuples. Jusqu’en mai 2017, la Boîte Rouge Vif présentera l’événement itinérant dans 14 communautés autochtones du Québec : Cacouna, Uashat mak Mani-Utenam, Odanak, Mashteuiatsh, Wendake, Listuguj, Kawawachikamach, Akwesasne, Manawan, Waswanipi, Pikogan, Kitigan Zibi, Kangiqsujuaq et Ekuanitshit.

Quelques mots sur Indian Time
Long métrage documentaire produit par la Boîte Rouge Vif et réalisé par Carl Morasse, Indian Time trace un portrait personnel et actuel des 11 nations autochtones du Québec. Plus d’une quarantaine de personnes prennent tour à tour la parole sur des enjeux culturels, sociaux et territoriaux, rendant ainsi possibles des rencontres d’exception.

© Boîte Rouge Vif