Lancement du site Web Le passage et du livre Raconter la vie jusqu’à la mort, un projet de Nicole Bouchard

Professeure au Département des sciences humaines de l’UQAC, Nicole Bouchard procédait le jeudi 13 novembre […]

Professeure au Département des sciences humaines de l’UQAC, Nicole Bouchard procédait le jeudi 13 novembre dernier au lancement du site Web Le passage et du livre Raconter la vie jusqu’à la mort. Ce projet d’envergure, qui puise son essence au cœur même du concept de mourir dans la dignité, a été dévoilé à l’occasion d’une cérémonie haute en couleurs et en émotions. Véronique Hivon, députée du Parti québécois et marraine de la loi 52 sur les soins de fin de vie, agissait d’ailleurs à titre d’invitée d’honneur.

Le projet Le passage est né du désir et de la volonté d’utiliser le potentiel et la force de réseautage des médias sociaux pour briser l’isolement des personnes qui vivent avec un diagnostic de maladies graves, qui sont en fin de vie ou qui traversent une période de deuil. Les sciences médicales ont accompli des pas de géants dans le diagnostic et le traitement des maladies graves, mais que savons-nous vraiment de la détresse de ceux et celles qui doivent désormais partager leur vie avec la souffrance? Comment, dans cette culture qui refoule la mort aux marges de la vie sociale, trouver les mots et les gestes pour accompagner ceux qui nous quittent et ceux qui restent? Le passage n’a pas la prétention de répondre à ces questions, mais souhaite donner la parole à ceux et celles qui affrontent l’ultime question de la fin.

Quelques mots sur le site Web Le passage
Cette plateforme cherche à offrir un espace d’échanges et de dialogues pour les personnes malades, en fin de vie ou en deuil et à celles qui les soutiennent. Il s’agit d’un vaste programme dont la visée est d’accompagner les hommes et les femmes d’ici à vivre et mourir dans la dignité. Le sites’organise autour de différentes rubriques, dont les principales sont l’atelier d’écriture, le coin photo, le blogue sur les soins de fin de vie – qui se veut une contribution au débat entourant la loi 52 –, la veille informationnelle et les récits. Au cœur de cette plateforme, on retrouve un ouvrage qui s’intitule Raconter la vie jusqu’à la mort.

» Consultez le site Web à uqac.ca/lepassage.

En bref : le livre Raconter la vie jusqu’à la mort
Ce livre présente quatorze récits de vie d’hommes et de femmes qui racontent comment l’irruption de la maladie, l’éventualité de leur propre mort ou le départ d’un proche a modifié la trame de leur existence. On fait route avec une personne qui apprend qu’elle a un cancer, on se retrouve autour du lit d’un mourant, on entre en contact avec l’angoisse d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. Cet ouvrage se veut un prétexte pour prendre le temps et faire une place, si mince soit-elle, à cette mort refoulée, mais qui continue néanmoins d’insister.

» Pour plus de détails sur le livre, consultez le site Web Le passage (section « À propos du livre »).

Sources :

Nicole Bouchard, professeure
Département des sciences humaines
Université du Québec à Chicoutimi
nicole_bouchard@uqac.ca

Bureau des affaires publiques
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 2350  ▪  affaires_publiques@uqac.ca


_______________________________________________________________________________________

Photo : Véronique Hivon, députée du Parti québécois, Nicole Bouchard, auteure et professeure au Département des sciences humaines de l’UQAC, Mustapha Fahmi, vice-recteur à l’enseignement, à la recherche et à la création de l’UQAC, et Francine Belle-Isle, ancienne vice-rectrice à l’enseignement et à la recherche

© Denis Blackburn
_______________________________________________________________________________________