Le Centre des Premières Nations Nikanite et le NAD lancent le partenariat NIKNAD

C’est le jeudi 21 janvier dernier, à l’Espace Culturel Ashukan de Montréal, qu’avait lieu le […]

C’est le jeudi 21 janvier dernier, à l’Espace Culturel Ashukan de Montréal, qu’avait lieu le coquetel de lancement du partenariat NIKNAD, établi entre le Centre des Premières Nations Nikanite (CPNN) et l’École des arts numériques, de l’animation et du design (NAD) de l’UQAC. Réalisé en présence de nombreux partenaires du monde culturel autochtone et du jeu vidéo, l’événement était l’occasion pour les invités d’assister au dévoilement de la toute première expérience du partenariat NIKNAD avec la présentation du démo d’Atanukan (« légende »).

Le partenariat NIKNAD est issu de la collaboration d’artistes du NAD et des Premiers Peuples ainsi que d’intervenants liés aux nouvelles technologies, à la pédagogie et à la culture des Premiers Peuples. Il a notamment permis la mise sur pied d’une plateforme de développement d’œuvres interactives, immersives et ludiques favorisant la découverte et l’intégration des technologies et des nouveaux médias, tout en offrant la perspective de créer et de former des acteurs de changement par leur appropriation de la culture et des valeurs des Premiers Peuples.

Il s’agit là d’un projet au potentiel immense dont la prochaine étape sera le développement d’une gamme de camps d’initiation et de formation destinés aux jeunes membres des Premières Nations.

Pour suivre l’évolution du partenariat, visitez la page Facebook de NIKNAD.


Source :
Mathieu Gravel, agent de liaison
Centre des Premières Nations Nikanite
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 2416  ▪  mathieu1_gravel@uqac.ca

Photo : Mathieu Gravel, agent de liaison au Centre des Premières Nations Nikanite de l’UQAC; Pierre Tousignant, professeur à l’École des arts numériques, de l’animation et du design de l’UQAC; Geoffrey Kelley, ministre responsable des Affaires autochtones; Suzanne Guèvremont, directrice de l’École des arts numériques, de l’animation et du design de l’UQAC; Nadine St-Louis, directrice de l’Espace Culturel Ashukan; Marco Bacon, directeur du Centre des Premières Nations Nikanite; et Joséphine Bacon, poète innue
@Nancy Nadeau