Le comité d’analyse du Programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean amorce ses travaux

Saguenay, le 4 avril 2014 – À la suite à l’appel de candidatures lancé la […]

Saguenay, le 4 avril 2014 – À la suite à l’appel de candidatures lancé la semaine dernière, la Chaire en éco-conseil de l’UQAC est heureuse d’annoncer la composition du comité qui procèdera à la pondération de la grille d’analyse de développement durable (GADD) du Programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean. Ce comité, constitué de huit personnes, amorcera immédiatement ses travaux et effectuera la pondération des 101 objectifs de la GADD pour permettre ensuite aux analystes de la Chaire en éco-conseil d’en faire l’évaluation.

Le comité sera constitué de :

  • Mme Thérèse Carrier, résidente de Saguenay et propriétaire d’un chalet dans l’anse de Roberval;
  • Mme Dominique Crépin, résidente de Saint-Fulgence;
  • M. Jeanpierr Fortin, résident de Dolbeau-Mistassini;
  • M. Benjamin Gobeil-Jobin, résident de Shipshaw;
  • M. Éric Scullion, résident riverain de Pointe-Taillon;
  • M. Yvon Paré, résident de la Pointe Wilson;
  • M. David Cleary, résident de Mashteuiatsh;
  • Mme Caroline Jolette, du programme de stabilisation des berges RTA – division Énergie électrique.

Les personnes retenues ont fait valoir leur intérêt pour la démarche et leur qualité de partie prenante selon les termes de l’appel de candidatures. Les membres du comité devront procéder par consensus à la pondération de la grille d’ici la fin du mois d’avril.

Participation du public
Le public est invité à participer à l’exercice d’analyse par l’entremise de la plateforme Synapse (synapse.uqac.ca), sous l’onglet « RTA-Berges ». Trois façons de procéder sont proposées :

  • Téléchargez la GADD et faites-en la pondération et l’évaluation. Les grilles remplies seront utilisées par les analystes dans l’analyse de sensibilité;
  • Déposez des documents pertinents;
  • Commentez les documents déposés.

Tous les documents utilisés lors de l’analyse seront déposés sur le site et les analystes prendront connaissance de tous les documents et commentaires issus du public avant de remettre leur rapport.

Cette analyse sera l’objet d’une consultation auprès des riverains au début de l’été 2014 et un rapport final sera déposé en octobre prochain. Cette étude s’inscrit dans la préparation de l’étude d’impact exigée de l’entreprise par le gouvernement du Québec.

La grille d’analyse de développement durable, un outil puissant et reconnu
Développée sous la direction du professeur Claude Villeneuve par la Chaire en éco-conseil de l’UQAC, la grille d’analyse de développement durable a été utilisée pour l’analyse de multiples projets, des plus simples aux plus complexes. Avec la revue systématique de 101 objectifs répartis à travers 32 thématiques et 5 dimensions (environnement, économie, société, gouvernance et équité), c’est un outil puissant d’aide à la décision dans le domaine du développement durable qui permet d’établir des priorités et d’avoir recours à de nombreux indicateurs.

- 30 -

Source :
Jean Wauthier, directeur
Bureau des affaires publiques
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 5006  ▪  jean.wauthier@uqac.ca

Renseignements :
Claude Villeneuve, professeur
Département des sciences fondamentales
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 5059  ▪  claude_villeneuve@uqac.ca