Lou Millot, étudiante à la maîtrise en sciences de la Terre

Pourquoi avoir choisi de poursuivre à la maîtrise? Depuis le début de mon baccalauréat en […]

Pourquoi avoir choisi de poursuivre à la maîtrise?
Depuis le début de mon baccalauréat en géologie, je savais que je voulais faire une maîtrise dans le but d’appliquer les notions acquises dans nos cours à un sujet plus spécialisé de la géologie. De plus, faire une maîtrise amène à de nouvelles connaissances, à la découverte de la recherche et à la rédaction plus poussée. Je ne sais pas encore si je continuerai mes études après cette maîtrise, l’avenir nous le dira…

Quels sont vos projets en cours?
Je suis étudiante à temps complet, avec un projet de recherche spécialisé en pétrologie ignée dont le sujet est « les effets chimiques et texturaux de la cristallisation fractionnée déterminés à partir des mégacristaux de la suite magmatique du volcan Thingmúli en Islande ». Parallèlement, je suis investie dans le chapitre étudiant de la Society of Economic Geologists (SEG) de l’UQAC, qui a pour but de promouvoir la géologie économique auprès des étudiants en sciences de la Terre.

Quels sont vos objectifs professionnels?
La société a des besoins constants en métaux (cuivre, fer, or, titane…), parfois pour des utilisations de certains minéraux dont la plupart d’entre nous ignorons l’existence (l’apatite pour l’engrais, la wollastonite dans les pièces d’automobile, l’ilménite comme pigment dans la peinture blanche, etc.). Je vise donc à travailler comme géologue d’exploration afin de participer à la découverte de nouveaux gisements permettant à la société de prospérer.

J’aimerais promouvoir la géologie et combattre les idées reçues sur les méfaits qu’une mine peut créer sur l’environnement, en particulier après avoir été diplômée géologue avec une concentration dans ce domaine.