Louis Richer contribue à la rédaction d’un article dans le cadre de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle

Dans le cadre de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle, le Consortium national de […]

Dans le cadre de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle, le Consortium national de recherche sur l’intégration sociale (CNRIS), organisme subventionnaire pour la recherche en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement, souligne les recherches dans le domaine.

À cette occasion, Louis Richer, professeur au Département des sciences de la santé de l’UQAC, s’est joint à deux autres professionnels pour rédiger l’article intitulé Mise en valeur de la recherche en déficience intellectuelle. L’équipe de recherche, dont l’article fait mention, était pour sa part composée de deux chercheurs universitaires ayant des spécialités complémentaires (neuropsychologie et psychologie sociale), d’un gestionnaire clinique et d’un professionnel attitré au service d’accès de son établissement.

Consultez en ligne la publication scientifique.

 

Sources :

Catherine Lanneville, agente de communication
Consortium national de recherche sur l’intégration sociale
819 376-5011, poste 4392  ▪  catherine.lanneville@uqtr.ca

Bureau des affaires publiques
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 2350  ▪  affaires_publiques@uqac.ca

________________________________________________________________________________________

Sur la photo, dans l’ordre habituel : Louis Richer, professeur au Département des sciences de la santé de l’UQAC, et Alain Côté, conseiller à la direction des services professionnels et de la recherche au Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (CRDITED) du Saguenay−Lac-Saint-Jean, coauteurs de l’article Mise en valeur de la recherche en déficience intellectuelle
Sont absents sur la photo : Lise Lachance, professeure titulaire au Département d’éducation et pédagogie de l’UQAM et également coauteure de l’article, et André Guérin, psychologue au CRDITED de la Mauricie et du Centre-du-Québec–Institut universitaire et membre de l’équipe de recherche
Photographe : Denis Blackburn, UQAC
________________________________________________________________________________________