L’Université du Québec à Chicoutimi et Hydro-Québec lauréats d’un prix d’excellence en innovation

Saguenay, le mercredi 19 octobre 2005 — Le Conseil de recherches en sciences naturelles et […]

Saguenay, le mercredi 19 octobre 2005 — Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) a décerné un prix prestigieux à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et à Hydro-Québec. Les deux organismes sont lauréats du prix Leo-Derikx pour leur remarquable collaboration à long terme qui a mené à la création du plus grand laboratoire de recherche sur le givrage au monde, celui de l’UQAC. Ce prix Synergie pour l’innovation leur sera remis au cours d’une cérémonie qui aura lieu ce soir au World Trade and Convention Centre, à Halifax.

Titulaire de la Chaire industrielle sur le givrage atmosphérique des équipements des réseaux électriques CRSNG/Hydro-Québec/UQAC, la CIGELE, le professeur Masoud Farzaneh a reçu ce prix conjointement avec Monsieur Rhéaume Veilleux, directeur, Expertise et support technique de transport d’Hydro-Québec TransÉnergie. Pour Monsieur Farzaneh, « cette marque de reconnaissance du CRSNG vient couronner plusieurs années de collaboration fructueuse entre Hydro-Québec et la chaire industrielle CIGELE. D’ailleurs, plusieurs réalisations d’importance sont le fruit de cette collaboration, ce qui a permis à la CIGELE de devenir un acteur incontournable et de renommée internationale en matière de recherche sur le givrage ».

Les travaux de recherche effectués dans les laboratoires de la CIGELE visent à mieux comprendre les effets de l’accumulation de glace sur les équipements des réseaux électriques et à mettre au point de nouvelles technologies pour atténuer ces effets. Inaugurée en 1997 pour une durée de cinq ans, la CIGELE a vu son mandat renouvelé, grâce à son excellente performance, pour une période supplémentaire s’échelonnant jusqu’en 2007.

Le recteur de l’Université du Québec à Chicoutimi, Monsieur Michel Belley, a mentionné : « C’est avec fierté que nous recevons ce prix d’excellence qui témoigne du caractère remarquable des travaux de la CIGELE. Ces réalisations sont à l’image de la rigueur et du souci de la qualité manifestés par le professeur Farzaneh ».

Diplômé de l’Institut national polytechnique et de l’Université Paul Sabatier en France, Monsieur Farzaneh a commencé sa carrière dans l’industrie du transport et de la distribution de l’électricité. Ses recherches sont orientées sur les décharges électriques en haute tension et le givrage des réseaux électriques. Ses travaux ont contribué au développement d’une infrastructure unique dans le domaine du givrage atmosphérique et de la haute tension à l’intérieur de son institution.

Monsieur Farzaneh a aussi participé à la formation d’une centaine de chercheurs et d’étudiants de deuxième et de troisième cycles. Il est également titulaire de la Chaire de recherche du Canada, niveau 1, sur l’ingénierie du givrage des réseaux électriques (INGIVRE) et directeur du Centre international de recherche sur le givrage atmosphérique et l’ingénierie des réseaux électriques (CENGIVRE). Il est membre d’une dizaine de sociétés savantes en tant que « fellow », fondateur ou membre senior. Récipiendaire de plusieurs prix d’excellence au niveau national et international pour la qualité et l’excellence de sa recherche et ses importantes réalisations, le professeur Farzaneh a, à son actif, plus de 400 publications scientifiques.

Pour en savoir davantage sur la CIGELE, nous vous invitons à consulter le site Internet à l’adresse suivante : www.cigele.ca.

- 30 -

Renseignements :
Masoud Farzaneh, professeur et directeur de la CIGELE
Téléphone : (418) 545-5011, poste 2478
scigele@uqac.ca

Source :
Chantale Leblond, technicienne en information
Service des affaires publiques
Téléphone : (418) 545-5011, poste 2350
Chantale_Leblond@uqac.ca