L’Université du Québec à Chicoutimi intensifie sa présence sur la Côte-Nord

La rectrice de l’Université du Québec à Chicoutimi, Mme Nicole Bouchard, était de passage aujourd’hui […]

La rectrice de l’Université du Québec à Chicoutimi, Mme Nicole Bouchard, était de passage aujourd’hui pour sa première visite officielle au Centre d’études universitaires de l’est de la Côte-Nord. En poste depuis le 22 juin dernier, elle tenait à rencontrer rapidement les partenaires pour faire connaître les engagements de l’UQAC quant au déploiement de la mission universitaire sur le territoire nord-côtier.

« J’ai un attachement particulier pour la Côte-Nord. Une foule de souvenirs personnels y sont rattachés. La présence de l’UQAC ici me tient donc particulièrement à cœur et ma vision du développement de notre université s’inscrit dans le respect des spécificités et des enjeux des communautés qui nous accueillent et le développement de partenariats durables », a mentionné Mme Bouchard d’entrée de jeu. Cette dernière a souligné que l’UQAC accueillait cet automne 228 étudiants à Sept-Îles dans l’un des 14 programmes offerts dont 4 nouveaux soit un baccalauréat en administration, un baccalauréat en sciences infirmières, un certificat en pratique infirmière et un programme court en adaptation scolaire.

D’autres programmes s’ajouteront encore en 2018. Au sujet de sa vision du développement de l’UQAC à Sept-Îles, la rectrice a fait état qu’« au cours des prochaines années, nous intensifierons notre présence sur la Côte-Nord en tenant compte des 5 orientations suivantes : l’amélioration de notre offre de formation à distance, une réponse de formation spécifique aux besoins des communautés autochtones, l’appui à la recherche dans les créneaux distinctifs de la région, une participation active à la redéfinition du financement des universités en région et la mise en place d’une approche collaborative entre les institutions d’enseignement supérieur ».

Des projets de collaboration interordre, avec les collèges et les commissions scolaires, de même qu’entre universités, entre autres avec l’UQAR, seront donc privilégiés au cours des prochaines années. C’est de cette façon que l’UQAC souhaite participer activement au développement de la recherche sur le territoire et à la bonification de l’offre de programmes. « Les Québécois ont la chance de compter sur un réseau, celui des Universités du Québec, qui comptera par ailleurs bientôt 50 ans d’existence,  pour leur assurer l’accès aux études supérieures à même leur territoire. C’est donc dans l’esprit de mettre nos forces en commun que nous nous déploierons encore davantage dans vos communautés » de conclure Mme Bouchard.