L’UQAC convie ingénieurs et architectes à sa 5e mission de transfert d’expertise en Ontario

Le Centre du savoir sur mesure de l’Université du Québec à Chicoutimi, en collaboration avec […]

Le Centre du savoir sur mesure de l’Université du Québec à Chicoutimi, en collaboration avec l’École d’architecture McEwen de l’Université Laurentienne, invite les ingénieurs, les architectes et les professionnels de la construction au Québec à prendre part à sa mission de transfert d’expertise qui se déroulera du 3 au 8 avril 2017 dans les villes de Toronto et de Sudbury. Intitulée « Conception, fabrication et technologie : une expérience immersive dans la construction en bois en Ontario », cette mission a pour but d’accroître les compétences techniques des acteurs de l’industrie en lien avec l’utilisation du matériau bois dans la construction commerciale, industrielle, institutionnelle et multirésidentielle. « La mission sera sous le signe du développement durable et de la conception d’édifices intelligents, écologiques et fonctionnels. Nous souhaitons aussi encourager les ingénieurs, les architectes et les professionnels du secteur du bâtiment à échanger et à mieux collaborer sur des projets de construction qui intègrent le matériau bois. Les missions de transfert d’expertise que nous organisons permettent de créer des occasions de rencontres et des opportunités de maillage entre les participants », mentionne Romain Cunat, agent de liaison pour le CESAM.

Au programme de la mission : formations et conférences, rencontres avec des experts, et visites de structures et de bâtiments en bois. Les participants visiteront notamment le Native Child & Family Life Centre et le musée des beaux-arts à Toronto, l’École d’architecture McEwen et le Vale Living with Lakes Centre (pavillon des premières nations) à Sudbury. Ils auront, entre autres, la chance d’échanger avec l’ingénieur David Moses, l’un des plus grands experts au Canada en ce qui a trait aux structures en bois. Son vaste portefeuille comprend les premiers immeubles canadiens en bois lamellé-croisé (CLT) et la rénovation du musée des beaux-arts, la structure en bois la plus sophistiquée d’Amérique du Nord. Par ailleurs, l’ingénieur David Bowick, triple récipiendaire du prix ingénieur WoodWorks! Building the Future pour son travail avec le bois, le béton et l’acier architectural, et professeur adjoint au programme de maîtrise en architecture de l’Université de Toronto, sera également invité à prononcer une conférence. Steven Beites, professeur adjoint à l’École d’architecture McEwen et directeur général de Beites & Co, donnera quant à lui un atelier inédit sur la fabrication numérique.

Les personnes intéressées à s’inscrire à la mission doivent contacter madame Josée Tremblay, agente de liaison au CESAM, au 418 545-5011 poste 4095. Un tarif (1800 $ par participant) pour inscription hâtive est disponible jusqu’au 28 février 2017. Cette mission est rendue possible grâce à la contribution financière du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP).

À propos de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)
Depuis 2012, l’UQAC se positionne à l’avant-plan des tendances de formation en ingénierie en intégrant les structures bois dans ses programmes de génie civil. Elle offre aussi un programme court de 2e cycle unique au Québec s’adressant à des professionnels en emploi. De plus, le Centre du savoir sur mesure de l’établissement met sur pied d’autres activités de formation continue, tels que des missions de transfert d’expertise à l’étranger, des ateliers de perfectionnement, des webinaires et des colloques, offerts par l’entremise de sa communauté de pratique, le Réseau espace-bois. Enfin, un cours en ligne ouvert aux masses (CLOM) est actuellement en cours de production. De cette façon, l’UQAC souhaite former la main-d’œuvre en construction utilisant le bois et, plus largement, renforcer la filière québécoise des produits forestiers et son environnement d’affaires.

À propos de l’École d’architecture McEwen de l’Université Laurentienne
L’Université Laurentienne a célébré le 19 janvier dernier l’ouverture officielle de la phase finale de l’École d’architecture McEwen. Un édifice à la fine pointe de la technologie de 45 millions de dollars et de 72 000 pieds carrés au centre-ville de Sudbury. C’est en 2013 que l’université a lancé le plus récent programme d’architecture au Canada. Le programme de premier cycle d’études en architecture est axé sur la conception, la culture, la technologie et l’exercice professionnel. L’École McEwen offre une expérience éducationnelle en immersion empreinte de la nécessité inhérente de jumeler l’expertise technique et la profonde compréhension de l’esprit des paysages et de la population qui les habite afin de concevoir des édifices intelligents, écologiques et fonctionnels.

 


Photos de l’École d’architecture McEwen à Sudbury inaugurée le 19 janvier 2017.
Crédit photo : Université Laurentienne.