Nouvelle Chaire de recherche du Canada à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) : « Pour une dramaturgie sonore au théâtre »

Saguenay, le 14 janvier 2011 – Professeur de théâtre au Département des arts et lettres […]

Saguenay, le 14 janvier 2011 – Professeur de théâtre au Département des arts
et lettres à l’UQAC monsieur Jean-Paul Quéinnec est, depuis peu, titulaire
de la seule Chaire de recherche du Canada en création pour une
dramaturgie sonore au théâtre.

« Si la présence du son au théâtre a évolué, elle tient encore à une valorisation
de l’action dramatique. Cependant, on assiste actuellement à une remise en
question de cette situation, surtout depuis que l’intermédialité et le théâtre
performatif ont ouvert la scène théâtrale aux agencements et au contact des
autres médias. »

Renouveler la place du son au théâtre pour favoriser une transformation de la
dramaturgie. Voilà, ce à quoi le professeur-chercheur Quéinnec s’attardera dans
ses travaux. Plus précisément, il traitera du jeu de l’acteur, de la mise en scène,
de l’écriture textuelle et des lieux de présentation qui appellent à des pratiques
novatrices pour leur élaboration et leur fabrication.

Les travaux de monsieur Quéinnec ont pour but de mettre en relation écriture
sonore et écriture scénique pour tendre vers la création d’une nouvelle
dramaturgie sonore au théâtre. Son programme s’adresse, sur le plan régional et
international, à la communauté universitaire et au milieu professionnel avec
lequel il souhaite entretenir un échange privilégié.

De plus, la Chaire, avec l’aide de la Fondation canadienne pour l’innovation
(FCI), contribuera à l’amélioration des locaux (théâtre et salle de répétition) et à
la création d’un centre de ressource spécifiquement réservé à la création
théâtrale et à l’écriture sonore.

À PROPOS DE LA FCI
La Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) est un organisme autonome créé par le
gouvernement du Canada pour financer l’infrastructure de recherche. Son mandat est de
renforcer la capacité des universités, des collèges et des hôpitaux et d’autres établissements
canadiens sans but lucratif de poursuivre des activités de recherche et de développement
technologique de calibre mondial qui produiront des bénéfices pour les Canadiens.

- 30 -

Source : Céline L’Espérance, technicienne en information, Bureau des affaires publiques, Université
du Québec à Chicoutimi. Téléphone : 418 545-5011, poste 2350