Patricia Maltais-Tremblay, étudiante au doctorat en développement régional

Pourquoi avoir choisi de poursuivre des études de cycles supérieurs? J’ai choisi de poursuivre des […]

Pourquoi avoir choisi de poursuivre des études de cycles supérieurs?
J’ai choisi de poursuivre des études de cycles supérieurs pour continuer le développement de mes connaissances et de mes réflexions. J’ai toujours eu soif d’apprendre pour acquérir de nouvelles connaissances et de nouveaux savoirs.

Dans mon cas, l’apprentissage d’une autre discipline me permet d’entrevoir les choses d’une autre manière. En effet, mes études antérieures étant reliées au champ des sciences économiques et administratives, je connaissais peu celui des sciences humaines, plus particulièrement le développement régional, que je souhaitais approfondir. De plus, en poursuivant au doctorat, je peux m’assurer la poursuite d’un projet de recherche stimulant (Fralubec) débuté dans le cadre de mes études à la maîtrise.


Quels sont vos projets en cours?

Je suis assistante de recherche au sein du projet de recherche Fralubec (FRance-ALUminium-QuéBEC) qui porte sur le développement local et la stratégie globale de deux multinationales de production d’aluminium au XXe siècle : Pechiney à Saint-Jean-de-Maurienne en France et RioTinto Alcan à Saguenay au Québec. Mes principales tâches consistent au traitement et à l’analyse de l’information recueillie, à la participation aux entrevues, au classement de la documentation, à la transcription de verbatim ainsi qu’à la participation aux communications écrites et orales. Je suis aussi membre du comité scientifique de l’Institut pour l’histoire de l’aluminium en Amérique du Nord (IHA-ADN).

Actuellement, je suis en processus de rédaction de l’examen de synthèse, un prérequis pour pouvoir entamer la rédaction de la thèse de doctorat.

Nouvellement chargée de cours au Département des sciences économiques et administratives de l’UQAC, je dispense le cours de politique générale aux étudiants à la troisième année du baccalauréat, une expérience très enrichissante. Je combine ces nouvelles tâches avec celles d’aide pédagogique, où je soutiens les étudiants de premier cycle en lien avec une simulation en ligne (Navisim) en plus d’effectuer de la surveillance et de la correction d’examens et de cas.


Quels sont vos objectifs professionnels?

Au niveau professionnel, je désire transmettre mes connaissances, mon savoir et mes passions par l’enseignement, et ce, en poursuivant l’avancement
des connaissances par la recherche scientifique.