Près de 600 000 $ pour un grand projet de coopération internationale au Sénégal

Le Laboratoire d’études et de recherches appliquées sur l’Afrique (LÉRAA) de l’UQAC, dirigé par la […]

Le Laboratoire d’études et de recherches appliquées sur l’Afrique (LÉRAA) de l’UQAC, dirigé par la professeure Marie Fall, est partenaire d’un grand projet au Sénégal piloté par Centre de solidarité internationale du Saguenay–Lac-Saint-Jean (CSI-SLSJ). Une subvention gouvernementale de 580 500 $ a été accordée pour une initiative de coopération internationale visant à augmenter la résilience des écosystèmes et des communautés des îles du Saloum, au Sénégal, une région particulièrement vulnérable aux changements climatiques. L’aide financière est accordée dans le cadre du Programme de coopération climatique internationale, qui est financé par le Fonds vert.

Le projet visant à réduire les pressions exercées par les communautés insulaires sur l’écosystème des mangroves, un allié inestimable pour la protection du mode de vie de ces communautés, a été proposé par le CSI-SLSJ, le LÉRAA, Agrinova et Transfert Environnement et Société qui ont formé un Consortium régional. Évidemment, des partenaires sénégalais et les communautés des trois îles bénéficiaires du projet sont au cœur de l’initiative. À cet effet, elle favorisera l’adoption de pratiques plus écoénergétiques et assurera l’utilisation et la commercialisation durables des ressources de cet écosystème, l’amélioration de la sécurité alimentaire et la mise en valeur du rôle et de la position des femmes transformatrices dans les collectivités locales. À terme, les femmes de six fédérations locales de groupements d’intérêt économique, soit environ 750 femmes, formeront le tout premier écosystème d’affaires dynamique des îles du Saloum, où leurs différents produits (coquillages, poissons, savons, etc.) auront un label commun et une image de marque.

Pour plus de détails sur l’annonce officielle faite par le gouvernement, consultez le communiqué en ligne.