Sport universitaire : un bilan de mi-saison plus que positif pour les Inuk

Après quatre mois d’activités, la saison 2016-2017 des Inuk de l’Université du Québec à Chicoutimi […]

Après quatre mois d’activités, la saison 2016-2017 des Inuk de l’Université du Québec à Chicoutimi peut maintenant dresser son bilan de mi-saison. C’est sous le signe du changement et du renouveau que s’est amorcée cette dernière, autant du côté des étudiants-athlètes que des différents entraîneurs. Les Inuk sont maintenant, plus que jamais, en voie de se positionner comme une puissance du sport universitaire.

Cross-country
L’organisation est très fière d’avoir nommé à la tête des équipes d’anciens porte-couleurs des Inuk, dont Anne-Marie Fortin, nouvelle entraîneuse en chef de l’équipe de cross-country. La progression constante de l’équipe s’est poursuivie jusqu’au championnat provincial en octobre dernier, alors que presque tous les étudiants-athlètes ont accompli leur meilleur temps au kilomètre de l’année. L’olympien Léandre Bouchard a d’ailleurs réalisé un record pour les Inuk à cette occasion, remportant une 18e place au circuit de 10 km avec un chronomètre de 35 min 44 s.

Volleyball
La troupe de Ghyslain Bergeron a une importante mission cette saison. Détentrice du titre de championne québécoise de la saison dernière, la jeune équipe – qui a beaucoup changé depuis – a dû s’adapter rapidement afin de rivaliser avec des formations plus fortes qu’au printemps dernier. Les étudiantes-athlètes ont bien rempli leur mandat à ce jour, en s’assurant avec sept victoires et deux défaites de la seconde place au classement général. Elles participeront également à la Coupe de l’est du Canada en janvier prochain, avant de reprendre l’action au mois de février.

Athlétisme
L’équipe d’athlétisme a créé la surprise dès sa première compétition cette saison. Les étudiants-athlètes étaient promis, sur papier, à de très beaux résultats : ils ont toutefois surpris en dépassant les objectifs prévus pour la campagne 2016-2017. En plus d’obtenir d’excellents résultats dans les 16 épreuves auxquelles participaient les étudiants-athlètes, les Inuk se sont démarqués avec une place au second rang du classement par équipe pour la formation masculine, devançant ainsi l’université McGill. Maxime Campagna-Lejeune a quant à lui réalisé un exploit en décrochant la première place au saut en hauteur, marquant du coup un record pour les Inuk. L’équipe aura rendez-vous les 14 et 15 janvier prochain à Sherbrooke pour la deuxième compétition de la saison.

Soccer masculin
Un ancien Inuk a pris cette saison la tête de l’équipe de soccer masculin : Christophe Lamant, qui agissait l’an dernier à titre d’entraîneur adjoint, est désormais entraîneur en chef. C’est en compagnie de l’expérimenté David Proulx qu’il dirige la formation. Le duo, plus que complémentaire, espère pouvoir mener l’équipe à une seconde victoire en finale de championnat. La formation a pu se mesurer à ses adversaires à seulement trois reprises jusqu’à maintenant cette saison, mais plusieurs matchs s’annoncent au cours des prochains mois.

Soccer féminin
Depuis déjà plusieurs mois, les étudiantes-athlètes s’entraînent afin d’être fin prêtes pour donner le coup d’envoi à leur saison, qui débutera le 22 janvier prochain.


À propos des Inuk
Les Inuk de l’Université du Québec à Chicoutimi regroupent les équipes d’athlétisme, de cross-country, de soccer masculin et féminin ainsi que de volleyball féminin. L’UQAC désire offrir à des étudiants-athlètes qui ont un intérêt marqué et des aptitudes exceptionnelles dans leur sport respectif les moyens nécessaires pour favoriser leur réussite scolaire et sportive.