Stéphanie Cimon, étudiante au doctorat en biologie, représentera l’UQAC à la finale provinciale du concours Ma thèse en 180 secondes

Stéphanie Cimon, étudiante au doctorat en biologie agira à titre de représentante de l’UQAC lors […]

Stéphanie Cimon, étudiante au doctorat en biologie agira à titre de représentante de l’UQAC lors de la finale provinciale du concours « Ma thèse en 180 secondes » qui aura lieu le mercredi 27 mai 2015 à l’Université du Québec à Rimouski dans le cadre du 83e Congrès de l’Acfas. Son sujet de thèse porte sur l’influence des perturbations multiples sur les assemblages benthiques en milieu intertidal rocheux et zosteraies.

C’est à l’issue de la finale locale du concours qui avait lieu le mercredi 1er avril dernier à l’UQAC que Stéphanie Cimon a remporté la première place devant trois candidats venus eux aussi réaliser leur première prestation de 180 secondes devant public : Amira ben Rejeb, étudiante au doctorat en lettres, Csilla Katinka Kaszas, étudiante au doctorat en ingénierie et Serge Rodrigue Nenkam, étudiant au doctorat en management de projets.

Pour l’occasion, un jury a été formé pour évaluer la performance des candidats. Il était composé de Stéphane Allaire, doyen de la recherche et de la création, de Sylvain Hallé, professeur au Département d’informatique et de mathématique, de Jacinthe Douesnard, professeur au Département des sciences économiques et administratives et de Marie-France Audet du Bureau des affaires publiques.

Stéphanie Cimon se joindra donc à des étudiants provenant de tous les coins du Québec venus présenter leur sujet de recherche doctorale en trois minutes tapantes.

Source :
Bureau des affaires publiques
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 2350 ▪ affaires_publiques@uqac.ca

Renseignements :
Claude Gilbert, agent de recherche
Décanat de la recherche et de la création
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 2486 ▪ claude_gilbert@uqac.ca


PHOTO : Les participants de la finale locale du concours « Ma thèse en 180 secondes », Stéphanie Cimon, Amira ben Rejeb, Csilla Katinka Kaszas et Serge Rodrigue Nenkam, en compagnie de Stéphane Allaire, doyen de la recherche et de la création © Denis Blackburn