Un atelier pour le développement de compétences à la collaboration professionnelle en santé et services sociaux : une première à l’UQAC

Le 27 octobre dernier se tenait une activité novatrice pour les étudiants en sciences humaines […]

Le 27 octobre dernier se tenait une activité novatrice pour les étudiants en sciences humaines et en sciences de la santé de l’UQAC ainsi que pour ceux du Programme de formation médicale à Saguenay (PFMS). Plus de 270 étudiants – issus des programmes de kinésiologie, physiothérapie, psychologie, sciences infirmières, travail social et médecine – ont participé à l’événement, qui se voulait d’abord et avant tout une occasion d’apprendre « ensemble ». L’activité visait également à outiller les participants et à leur permettre d’acquérir des compétences qui les aideront à mieux répondre aux besoins de la population en favorisant la collaboration professionnelle en santé et services sociaux.

Bien que ce genre d’événements se tienne déjà dans plusieurs universités, ce rendez-vous interprofessionnel constituait une première pour l’UQAC. C’est toutefois par la mixité de son bassin de participants, provenant de l’UQAC (kinésiologie, psychologie, sciences infirmières, travail social), de l’Université de Sherbrooke (PFMS) et de l’Université McGill (physiothérapie), que l’activité proposée sur notre campus a su se démarquer. Rendue possible grâce à l’implication de plusieurs collaborateurs et au travail d’une équipe multidisciplinaire de professeurs engagés, la rencontre s’est avérée un franc succès. D’autres activités du genre sont d’ailleurs actuellement en développement, afin de permettre aux étudiants de poursuivre leur formation commune en collaboration.

Photo : Les participants à l’activité interprofessionnelle, accompagnés du comité organisateur, de Nicole Bouchard, rectrice de l’UQAC, ainsi que de Sharon Hatcher, doyenne associée et directrice du PFMS
© Denis Blackburn