Une première édition au Lac-Saint-Jean pour l’Université populaire de l’UQAC

Saguenay, 5 avril 2016 – L’Université du Québec à Chicoutimi présentait aujourd’hui la programmation 2016 […]

Saguenay, 5 avril 2016 – L’Université du Québec à Chicoutimi présentait aujourd’hui la programmation 2016 de l’Université populaire qui se tiendra cette année pour la toute première fois sur le territoire du Lac-Saint-Jean. Cette deuxième édition de l’événement proposera deux conférences publiques gratuites les 18 et 25 mai prochain au Pavillon des arts d’interprétation du Camp musical du Saguenay–Lac-Saint-Jean à Métabetchouan.

Le recteur de l’UQAC, M. Martin Gauthier, qui était sur place lors de la conférence de presse de lancement, a rappelé l’importance pour l’établissement d’enseignement supérieur d’assurer une présence sur tout le territoire qu’il dessert. « Cette première édition de l’Université populaire de l’UQAC au Lac-Saint-Jean témoigne de notre volonté de poursuivre notre mission de transmission et de diffusion des connaissances auprès de l’ensemble de la population régionale. Cette initiative est une occasion de mettre de l’avant l’expertise de nos professeurs-chercheurs et de faire voyager leur savoir au-delà de notre campus », précise le recteur.

La première conférence de l’Université populaire de l’UQAC sera présentée le mercredi 18 mai 2016 à 19 h. Intitulée Le Lac-Saint-Jean, des poissons et des hommes, elle sera animée par le duo formé de Pascal Sirois, professeur au Département des sciences fondamentales, dont l’expertise repose sur l’écologie des poissons et la gestion des ressources halieutiques, et d’Érik Langevin, chargé de cours et professeur associé au Département des sciences humaines et sociales, spécialisé en archéologie, en histoire et en anthropologie.

La seconde conférence, proposée sous le thème Les transistors sont éternels, sera dirigée par Paul Bédard et Hung-Tien Bui, tous deux professeurs au Département des sciences appliquées. Respectivement spécialisés en géochimie, géochimie analytique et matériaux de référence ainsi qu’en conception de systèmes électroniques pour les applications biomédicales, messieurs Bédard et Bui donneront rendez-vous aux participants le mercredi 25 mai 2016 à 19 h.

Pour assister à l’une ou l’autre des conférences de l’Université populaire de l’UQAC, les personnes intéressées doivent s’inscrire dès maintenant sur le site Web de l’événement. Tous les renseignements relativement à cette seconde édition sont également disponibles en ligne.


Quelques mots sur l’Université populaire de l’UQAC

Lieu d’apprentissage scientifique, social et culturel, l’Université populaire de l’UQAC est née d’une initiative étudiante en 2012 qui s’est transformée en un projet institutionnel doté d’une mission plus vaste. Un comité scientifique, constitué d’un représentant de chaque département, a été formé pour prendre en charge la programmation et la sélection des conférenciers et ainsi représenter la variété des champs disciplinaires et la qualité du corps professoral de l’Université. La première édition de l’événement s’est tenue en 2015 à Chicoutimi.

S’inspirant des modèles existant déjà depuis longtemps en Europe, l’Université populaire de l’UQAC se déplace d’une année à l’autre sur le territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean afin de proposer à la population régionale une programmation de conférences publiques gratuites et ouvertes à tous.

 - 30 -

Source :
Marie-France Audet, agente d’information
Bureau des affaires publiques
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 5006  |  marie-france.audet@uqac.ca