Une subvention des IRSC et du CRSNG à hauteur de 1 M$ pour des chercheurs de l’UQAC

Trois chercheurs du Laboratoire d’intelligence ambiante pour la reconnaissance d’activités (LIARA) et professeurs au Département […]

Trois chercheurs du Laboratoire d’intelligence ambiante pour la reconnaissance d’activités (LIARA) et professeurs au Département d’informatique et de mathématique – Sébastien Gaboury (directeur du LIARA), Kévin Bouchard et Abdenour Bouzouane – participeront à un projet de recherche d’envergure intitulé « Maintien à domicile des personnes âgées vulnérables : coconception et déploiement de solutions technologiques dans le cadre d’un laboratoire vivant ». Ce projet financé par le Programme de recherche concertée sur la santé (PRCS), une initiative conjointe du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), sera mené par dix chercheurs de l’Université de Montréal, de l’Université de Sherbrooke, de l’UQAC, de l’Université McGill et de HEC. La programmation de recherche s’étalera sur trois ans et bénéficiera d’un appui financier substantiel de fonctionnement de la part du programme PRCS de 978 000 $.

Né d’une volonté du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, le projet vise à développer un mode de services innovants, basé sur les technologies, pour favoriser le maintien à domicile des aînés présentant des incapacités. De façon plus spécifique, les chercheurs travailleront à développer un assistant technologique regroupant un ensemble de services – par exemple, la gestion de la médication, la préparation des repas et la sécurité au domicile – et permettant de soutenir la personne à distance, ainsi qu’à évaluer son efficacité et documenter tout le processus entourant son installation sur le territoire du CIUSSS. Ces objectifs seront atteints grâce à une approche interdisciplinaire se nourrissant à la fois d’un volet technologie et d’un volet clinique. La technologie développée sera déployée chez 12 personnes âgées pendant plusieurs mois. Douze autres personnes seront également recrutées et serviront de groupe contrôle (sans technologie). Les acteurs du projet participeront à toutes les étapes de la recherche. Cette étude novatrice permettra de développer et de tester, en milieu réel, des technologies de pointe qui permettront le soutien à domicile d’une clientèle vulnérable.

Quelques mots sur l’équipe de chercheurs
À l’occasion de ce projet, Sébastien Gaboury (codemandeur), Kévin Bouchard (codemandeur) et Abdenour Bouzouane (collaborateur) collaboreront avec Nathalier Bier (candidate principale, Université de Montréal), Sylvain Giroux (candidat principal, Université de Sherbooke), Mélanie Couture (candidate principale, Université de Sherbrooke), Patricia Belchior (cocandidate, Université McGill), Carolina Bottari (cocandidate, Université de Montréal), Maxime Lussier (cocandidat, Université de Montréal), Guy Paré (cocandidat, HEC), Hélène Pigot (cocandidate, Université de Sherbrooke) et Ginette Senez (utilisatrice des connaissances, CIUSSS Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal).

© Guylain Doyle